Accueil > Droit administratif > Les questions à se poser avant la création de son entreprise

Les questions à se poser avant la création de son entreprise

schéma création entreprise

Si beaucoup de personnes rêvent de créer leur propre entreprise et de s’installer à leur propre compte, la plupart n’ignorent pas les réalités de l’entrepreneuriat, encore moins celles qui précèdent la création de son entreprise. Pour se lancer, il faut alors se documenter suffisamment ou recueillir le maximum d’informations possibles afin de ne pas commettre d’erreur dans le choix de l’idée d’entreprise, du type d’entreprise, ou encore des techniques de recherche de financement. En bref, il est important de se poser des questions, à commencer par le préalable : l’idée.

Comment trouver la meilleure idée pour la création de son entreprise ?

Quelques astuces permettent de trouver une bonne idée d’entreprise. Il est tout d’abord recommandé d’observer son domaine de compétences ou l’écosystème dans lequel l’on évolue quotidiennement dans le cadre de son métier. La création de son entreprise nécessite également que l’on s’intéresse aux nouvelles tendances ou à une activité qui n’a pas encore été exploitée, ou qui l’a peu été.

Une fois la bonne idée trouvée, il faut recourir à des plateformes d’expertise comptable en ligne, qui conseillent et orientent, de la création d’une entreprise, à sa gestion et à sa bonne santé financière.

Il faut toutefois rappeler, pour ce qui est de l’idée d’entreprise, qu’il n’est pas indispensable de dénicher une idée nouvelle pour créer son entreprise. Parfois, la reprise d’une idée existante et déjà exploitée peut être aussi un bon moyen pour la création de son entreprise.

Comment rédiger son business plan et trouver un financement ?

Le business plan est un document technique qui décrit la stratégie financière et commerciale choisie par le promoteur d’une idée pour mener à bien la réalisation de son projet d’entreprise. Ce document permet de connaître clairement les différents paramètres du projet que sont :

  • la cible du projet ;
  • les services et/ou produits à offrir ;
  • le chiffre d’affaires prévisionnel ;
  • les ressources financières nécessaires ;
  • les difficultés éventuelles, forces et faiblesses du projet ;
  • le taux de rentabilité du projet ;
  • (lire plus d’informations sur Gataka)

Si la création de son entreprise demande la prise en compte de tous ces éléments, c’est parce que le business plan représente la vitrine de l’entreprise pour les potentiels investisseurs ou prêteurs. C’est l’outil requis pour juger de la fiabilité et de la viabilité du projet. En outre, il est important que l’on s’intéresse à la forme juridique que l’on souhaite donner à l’entreprise avant toute formalité postérieure.

schéma création entreprise

Quelle forme d’entreprise correspond à l’idée et quelles démarches pour immatriculer l’entreprise ?

Le choix du type d’entreprise, c’est-à-dire la forme que l’on veut donner à l’entreprise, ne relève pas d’un hasard. Dans les démarches de création de son entreprise, le choix de la forme juridique est déterminant pour la réussite du projet et pour la vie de l’entreprise. Il doit être suffisamment pensé puisque le régime fiscal de l’entreprise en dépend. On estime que le choix de la forme juridique appropriée peut amener à réaliser un gain allant jusqu’à 30 % sur le résultat de l’entreprise.

En dehors du type d’entreprise, la dernière interrogation du porteur de projet réside dans les démarches nécessaires en vue d’immatriculer l’entreprise. L’immatriculation permet en effet à l’entreprise, d’avoir une existence juridique, d’être légalement reconnue comme existante. On ne peut estimer avoir achevé la création de son entreprise sans l’avoir immatriculé.

Dans la procédure d’immatriculation des entreprises au registre du commerce et des sociétés, il est fait un tour d’horizon sur la forme juridique de l’entreprise, ses statuts, son capital social, etc. Le remplissage d’un formulaire CERFA, l’insertion de la création de l’entreprise dans un journal d’annonces légales, et le dépôt éventuel de sa marque, sont les formalités finales qui consacrent pour l’entreprise, le droit d’exister et d’exercer.


Notez cet article :
Les questions à se poser avant la création de son entreprise 4.89/5 - 18 votes

Auteur : igloo


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Planete Droit


+ de 100 000 membres

+ le guide du droit offert


Un avocat en ligne ?