Accueil > Actualité du droit > Quelles études pour devenir pénaliste ?

Quelles études pour devenir pénaliste ?



Vous êtes passionné de droit, en particulier de tout ce qui touche à la défense des personnes ? Votre rêve le plus cher est de défendre les personnes physiques ou morales, victimes ou mises en cause d’une infraction, qu’il s’agisse d’atteintes aux personnes ou aux biens ? Dans ce cas, le métier d’avocat spécialiste en droit pénal est fait pour vous. Voyons un peu les compétences et qualités requises pour devenir un avocat pénaliste, et les études à entreprendre.

Qu’est-ce qu’un avocat pénaliste ?

Qu’un particulier ou une entreprise soit victime ou mis en cause pour n’importe quelle infraction pénale, c’est un avocat pénaliste qui sera chargé de prendre sa défense. En effet, si toute victime a droit à la défense, toute personne mise en cause, qu’elle soit coupable ou innocente d’un délit ou d’un crime, a également le droit d’être défendue. C’est la responsabilité de l’avocat d’assurer la défense de son client, en exerçant l’art oratoire devant les tribunaux pénaux. En outre, il s’agit d’un professionnel du droit pénal qui est généralement chargé d’examiner toutes sortes d’infraction, sans distinction de gravité. Des comparutions immédiates aux procès à longue durée, en passant par les gardes à vue, l’avocat pénaliste a un quotidien bien chargé.

avocat pénaliste

Devenir avocat pénaliste : quelles sont les études à effectuer ?

Pour exercer cette fonction, il faut avoir suivi des formations relatives au droit pénal. Ainsi, un baccalauréat + 5 est nécessaire, soit une licence et un master.

Après cela, le futur avocat devra passer un concours très sélectif des Centres Régionaux de formation professionnelle d’Avocat (CRFPA). Il pourra ensuite continuer avec une formation de 18 mois, à l’issue de laquelle, il aura à passer l’examen pour l’obtention du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA). Avec ce diplôme, il sera avocat pénaliste après avoir effectué un stage de 2 ans, prêté serment et fait la demande de son inscription auprès du barreau. Il est dès lors apte à exercer ces fonctions.

Si vous souhaitez faire des études en droit pénal, vous pouvez suivre une formation juridique et criminologique au sein d’établissements tels que :

  • l’institut de criminologie et droit pénal de Paris ;
  • l’UFR de droit et de sciences politiques (cycle master) à l’Université Panthéon-Assas de Paris ;
  • l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Les compétences et qualités requises pour être un avocat pénaliste

Comme tout métier, il faut disposer de compétences particulières pour exercer la profession d’avocat. Celui-ci doit d’abord parfaitement connaître le droit pénal général, ainsi que la conduite des audiences. Il aura ainsi la maîtrise de tous les aspects des dossiers en droit pénal. Une autre compétence est de savoir communiquer et de développer des arguments solides pour convaincre le juge.

La cohérence et la fiabilité sont des qualités qu’il doit avoir en sa possession pour rendre justice. Il ne faut pas oublier l’indépendance qui lui permettra d’éviter d’être influencé dans ses décisions. Qualité par excellence d’un avocat, la discrétion lui permettra de garder les secrets liés à sa profession, notamment ceux confiés par ses clients. La loyauté est également indispensable pour éviter tout conflit d’intérêts. Il doit aussi être intègre et respecter les règles morales, sans oublier celles de la déontologie.

Pour finir, soulignons que l’avocat pénaliste peut ouvrir son propre cabinet ou alors travailler dans un cabinet en tant que salarié. Dans ce cas, il peut également intervenir en droit pénal des affaires. Il est aussi libre d’exercer pour des affaires relevant du droit civil, s’il le souhaite. Pour en savoir davantage, vous pouvez vous reporter à cette fiche métier.


Notez cet article :
Voter pour cet article

Auteur : Julie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Planete Droit


+ de 100 000 membres

+ le guide du droit offert


Un avocat en ligne ?